Prodigious accumulator of wealth : et si c’était vous ?

Différents types d’investisseurs

En 1996, les docteurs Thomas J. Stanley et William D. Danko ont écrit le célèbre ouvrage The millionaire next door dans lequel ils livrent leur analyse des habitudes de vie et d’investissement de milliers de millionnaires et leur conclusion concernant les habitudes financières des riches américains. Pour eux, au moment de la rédaction de leur ouvrage, une personne riche se devait d’avoir au minimum une valeur nette égale à 1’000’000 de dollars US. Prenons une parité USD/EUR à 1, à ce jour en 2022, cela correspondrait à environ 1’500’000 euros en prenant en compte l’inflation cumulée.
Ils ont défini 3 catégories d’investisseur :

Le prodigious accumulator of wealth (PAW) a une valeur nette (net worth) 2 fois supérieur au niveau attendu pour les personnes du même âge (hors héritage).

L’average accumulator of wealth (AAW) a une valeur nette égale au niveau attendu.

L’under accumulator of wealth (UAW), le sous-accumulateur, a une valeur nette 2 fois moins élevée que le niveau attendu pour les personnes du même âge (hors héritage).

Be rich or wealthy ?

C’est à ce moment-là que les gens prennent conscience que la richesse ce n’est pas le montant du salaire mensuel mais c’est ce que l’on fait de son argent : être riche c’est posséder des actifs. Celui qui a un salaire élevé mais un niveau de dépenses tout aussi élevé et qui ne possède aucun actif financier, au moindre évènement de vie négatif (licenciement etc), se retrouvera dans la catégorie des gens en difficulté financière.

Il y a une différence de taille entre paraître riche et être riche (rich versus wealthy).

La net worth (valeur nette) correspond très simplement à la différence entre les actifs et les passifs de l’investisseur.

La formule de calcul pour savoir si vous êtes un PAW, AAW ou UAW :
Valeur nette attendue = (âge x revenu avant impôts) / 10.

C’est une formule qui a certaines limites, elle ne prend notamment pas en compte la durée des études et le niveau d’endettement nécessaire pour certaines. Dans cette catégorie, les investisseurs (comme les médecins) commencent à « bien gagner leur vie » plus tardivement que les autres mais s’ils ont le bon état d’esprit, ils rattraperont rapidement leur retard.

Exemple :
Jean a 35 ans et un salaire annuel avant impôts de 100 k€.
Il fait le point concernant ses actifs, déduit ses dettes et obtient 250 k€.
A son âge, il devrait avoir comme valeur nette 350 k€. Il est donc un peu en retard et est considéré comme un sous-accumulateur de richesse.

Les dépenses augmentent au même rythme que les revenus.

Loi de Parkinson

C’est contre cet état de fait qu’il faut lutter afin accumuler de la richesse et lutter contre l’inflation du niveau de vie : lorsque les revenus augmentent, il est nécessaire d’éviter d’augmenter les dépenses dans les mêmes proportions, sous peine de se trouver dans la case des sous-accumulateurs de richesse.
En revanche, si les dépenses restent constantes et que le surplus de revenus est investi, la boule de neige financière accélère sa course et rapproche l’objectif de liberté financière…


Be wealthy to reach your financial independence.

Wealthier Life
Wealthier Life : wealthy investment and financial independence. Indépendance financière et revenus passifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Journée des Investisseurs, médecins investisseur Wealthier Life, préparer retraite médecin, investir en tant que médecin